Equipe 4, ouverture de la saison 2017.

Patriots 4 : les Rookies ont du répondant !

Quel beau dimanche ! Du soleil, ni trop chaud, ni trop froid, des adversaires sympas, un terrain sympa, bien fait mais avec un charme bucolique… et deux victoires pour la P4 en Opening Day de la Promotion Régionale, le 2 avril dernier.

Deux victoires pour une équipe dont la majeure partie jouait ses premiers matchs officiels, voire premiers matchs tout court. Face à des équipes de grands clubs français comme Sénart ou Montigny, les Patriots ont tenu leur rang. Après tout, avec plus de 200 licencié-es, les Pats sont aussi un grand club, désormais !

Pourtant, les débuts de la journée furent hésitant quand Gaétan prend le rôle d’arbitre pour le premier match du plateau. Nouvelles règles et premiers désaccords. Sénart veut jouer en kenko en lançant à 16m50 car leurs lanceurs sont peu formés. Montigny veut jouer en balle dure à 18m50. On tente le coup de la balle dure. Le lanceur de Sénart s’en sortira très bien. Mieux qu’un autre Templier qui se fracture la cheville, le pied à 90 degrés, en slidant au marbre. Intervention des pompiers. Départ pour l’hôpital. On lui souhaite un prompt rétablissement.

Néanmoins, il y a plus d’expérience et de puissance du côté des Cougars, qui remportent la partie. Au tour des Patriots de se frotter aux Templiers. Deux équipes pleines d’inexpérience, mais les Patriots ont un premier avantage : un lanceur avec quelques manches derrière lui. Denis starte et se montre de suite décisif. Après avoir rempli les bases avec les trois premiers frappeurs, il revient dans le game avec trois strikeouts.

C’est du délire dans le dugout parisien et les Patriots prennent un ascendant définitif sur le match. Denis va tenir en respect les battes Templiers, suppléé par une défense qui peut faire des erreurs mais qui finit toujours par faire les morts avant que les points ne rentrent. On se souviendra des deux lineouts successifs de Bryce en arrêt-court qu’il va chercher dans les airs comme Kobe Bryant saute pour un dunk ! Et les battes Pats alignent les hits comme les points avec des courses sur base agressives et parfois osées. Ah ! l’insouciance des débutants… Résultat 10-0 ! La jeune équipe des Patriots s’impose avec autorité face à la jeune équipe sénartaise.

Mais le gros morceau vient juste après. Montigny est plus solide, plus expérimenté et plus puissant. Ils sont clairement favoris face aux rookies parisiens. Et la première manche le confirme. Les Pats encaissent six points (la limite pour chaque manche). Gaétan, qui a pris le monticule pour la première fois depuis trois ans, fait le job et deux morts sont faits rapidement après un premier triple concédé. La manche à zéro point semble à la portée de l’équipe mais la défense a du mal à gérer quelques grounders prenables mais puissants. Des erreurs qui donnent des ailes aux Cougars, qui ne frappent pourtant que deux hits dans la manche.

Normalement, une équipe débutante aurait lâché, mais que nenni. Les Pats n’abandonnent pas ! Les battes sont encore chaudes, à l’image du Monster Hitter Anmar qui catapulte la balle à proximité de la clôture comme Yasu avant lui. Les spikes chauffent : ça court, ça vole, ça file au marbre, même si certains se montrent audacieux ou, à l’inverse, têtes en l’air.

Alors que Gaétan n’accorde aucun BB et peu de hits aux Cougars, les Patriots frappent et, quand ils sont patients, obtiennent des BB. Ils profitent alors de la règle nouvelle de la Promotion Régionale : en cas de BB, la balle est tossée au frappeur. Les Parisiens ne se font pas prier et prennent la tête 10-7. Un score qui ne bougera plus avec Denis qui close la dernière manche, fermant toute porte à un retour ignymontain.

Et c’est ainsi, dans un stade baigné par la lumière d’un crépuscule naissant, au son d’une nature souveraine qui accueille de ses chants d’oiseaux le triomphe des héros du diamant, que la victoire fut savourée, pleinement, entièrement, sans retenue et avec passion, comme le génie scientifique découvrant les vérités de l’Univers, le poète frappé de la divine inspiration ou l’enfant s’émerveillant du monde nouveau qui s’offre à lui par un sourire rempli d’une innocence fantasque. Une joie pure et enfantine… Bref, on a gagné comme des warriors !

“L’équipe m’a surprise. Pour une première, on a su allier efficacité, sérieux, décontraction. Il y a encore du boulot, mais j’ai vu une équipe débutante qui n’aurait pas été ridicule dans certains matchs de R3. C’est prometteur et ça prouve la qualité de nos entraînements aux Patriots. À confirmer le 16 avril !” – Gaétan, coach P4

Prochain plateau contre les Tomcats de Tremblay 2 et l’entente Orgeval/Bois-Colombes, le 16 avril à Saint-Nom-la-Bretèche.

Avis à nos adversaires : ne sous-estimez pas les Rookies Pats !

1 Comment. Leave new

Bravo les teamates !

Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *