Florent Cordesse, Mérite Fédéral Dirigeant.e 2017 : « On se rend compte du chemin parcouru et nous en sommes très fiers »

Les 30 ans du club, la Nationale 1 baseball, la création d’une équipe de softball masculin, l’explosion des licences, les jeunes, les féminines… en ce début d’année 2018, alors que la saison approche à grands pas, les dossiers chauds ne manquent pas aux Patriots. La saison s’annonce animée !

Le développement du club, devenu le 3ème en nombre de licencié.e.s de la FFBS en 2017, est le fruit des efforts de nombreux et nombreuses bénévoles, et en particulier de son président, Florent Cordesse. Son engagement à faire des Patriots, club local parisien en 2013, une des structures les plus dynamiques du baseball/softball français, vient d’être récompensé par la Fédération Française de Baseball Softball, qui lui a décerné le Mérite Fédéral Dirigeant 2017.

L’occasion parfaite pour aller causer avec le Prez !

Florent, les Patriots sont devenus en 2017 le 3ème club de la FFBS au niveau des licencié.e.s., au milieu de clubs de D1. Que de chemin parcouru, particulièrement depuis 2013.

Un énorme travail d’accueil des nouveaux a été fait et mis en place dans le club. C’est un peu devenu notre marque de fabrique et j’en suis très fier. Chaque nouveau licencié représente une nouvelle chaîne de personnes ayant pris conscience que le Baseball existe en France. En effet, le premier combat de notre discipline n’est pas de faire connaître la discipline mais de faire comprendre que celle-ci EXISTE en France.

Je n’ai jamais trouvé plus sain que l’ambiance existant dans les équipes mixtes

Le club est également 1er en licences féminines.

Ce chiffre a été une réelle surprise. Nous avons effectivement tout particulièrement mis l’accent sur l’accueil de femmes sur les dernières années, avec notamment la création d’une équipe féminine de Softball. Nous avons également réussi à créer un noyau dur de femmes dans notre section Baseball qui, chaque année, augmente petit à petit. J’ai pu vivre des ambiances d’équipes masculines, féminines, mixtes et vraiment, je n’ai jamais trouvé plus sain que l’ambiance existant dans les équipes mixtes. Nous avons la chance de pouvoir pratiquer un sport entièrement mixte et nous devons en profiter.

Quel bilan tires-tu de la saison 2017 tant sur le plan sportif qu’extra-sportif ?

Ce fut une belle année, couronnée par la victoire du championnat R3 de notre équipe 2 de Baseball. Encore une fois, une année pleine de surprises et malgré toutes nos prévisions, un nombre incalculable d’évents non prévus. Dans le lot, nous avons notamment vu apparaître les premiers événements liés au JO. Quel kiffe et quelle exposition ces journées olympiques ! On ne va pas se le cacher, au quotidien, nous ne gérons que des problèmes. C’est en faisant le bilan de l’année qu’on se rend compte du chemin parcouru et nous en sommes très fiers !!

Logo des 30 ans (crédit : Alexandre Faucon)

Cette année, le club fête donc ses 30 ans d’existence. A-t-on déjà une idée sur les festivités à venir ?

Nous avons beaucoup d’idées. Notre objectif premier est de réussir à faire un événement 30 ans par section. Faire toute une batterie de test, d’évènements innovants qui, s’ils fonctionnent, pourront se poursuivre sur les années à venir. Fêter les 30 ans ne veut pas dire mettre le reste de côté, c’est pourquoi un comité spécial 30 ans a été désigné pour que le comité directeur du club et la direction sportive se concentrent sur le quotidien.

En plus de ça vont sûrement sortir de nombreux événements liés aux JO auxquels bien entendu nous prendrons part !

L’année des 30 ans du club coïncide avec le retour en Nationale 1. Quelles sont les ambitions du club au niveau national ?

Nous avons eu la chance de pouvoir accéder à la N1 dès la saison 2018. Cela représente un gros challenge pour nous. Ce sera une découverte pour toute une génération de nos cadres de l’équipe 1 d’aujourd’hui, alors il va falloir travailler dur et apprendre à batter en bois. J’ai confiance en notre équipe 1 et n’ai aucun doute sur leur motivation !

Nos équipes jeunes sont toutes nouvelles, nous avons de fortes ambitions pour elles !

Au-delà de la N1, quels sont les objectifs sportifs pour l’ensemble des équipes du club en 2018 et pour les saisons suivantes ?

Nos équipes jeunes sont toutes nouvelles, nous avons de fortes ambitions pour elles et c’est un énorme challenge.

De manière générale, que ce soit en Baseball ou Softball, nous ne voulons pas griller d’étapes. Nous misons sur du long terme et avant de monter en division, souhaitons que tout soit parfaitement maîtrisé derrière.

Les Patriots ont désormais un Directeur Sportif baseball et tente de pérenniser leur salarié. Comment le club envisage son développement (baseball, softball, jeunes, féminines, etc) et quels sont ses besoins pour y parvenir ?

Il existe une réelle identité Patriots et de nombreux talents en interne. L’objectif est de former ces personnes pour permettre au club de monter progressivement en puissance, tout en continuant d’accueillir des apports externes. La grosse difficulté actuelle est de réussir à suivre la cadence d’accueil des nouveaux car clairement, c’est un vrai défi en terme d’encadrement.

Big Three !

Les fédérations françaises et internationales de baseball et softball travaillent ardemment pour que nos disciplines soient présentes aux JO de Paris en 2024. Quel rôle peuvent jouer les Patriots dans cette lutte olympique ?

Notre club a fait sa réputation sur l’évènementiel et nous sommes convaincus que le développement de la pratique viendra entre autre par la popularisation de nos disciplines. Un événement spécifique Baseball n’attire que peu de public en France, car le public est très ciblé, en revanche, participer à un événement multisport aidera à le faire connaître de manière plus globale. Les JO amèneront cette lumière et notre club fera tout pour donner une belle image du baseball et du softball.

Je suis très fier de ce que devient le club, c’est un énorme travail au quotidien !

On te laisse le mot de la fin !

Je suis très fier de ce que devient le club, c’est un énorme travail au quotidien mais ça en vaut la peine. Continuons tous à travailler dur et ça paiera, ça finit toujours par payer ! Courant 2012, lorsque notre club a gagné la nationale 2, nous avions dû nous résigner à tirer un trait sur le fait de jouer au niveau national, par faute de budget (0 subvention). Alors nous avons pensé différemment le développement du club et aujourd’hui, jouer en national s’avère presque être une obligation par rapport aux attentes de nos licenciés, de nos équipes jeunes. Et depuis cette période, notre budget annuel a triplé et continue d’augmenter chaque année donc il n’y a plus qu’à !

No comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *