Course sur base à la speedy Gonzales.

A l’at-battage !

Vous n’êtes pas sans savoir que Mars 2016 est un mois qui est en train de battre des records de longévité. Mais faut avouer que ça n’aurait pas trop fait nos affaires à nous, baseballeurs franciliens, qui passons l’hiver transis de froid entre deux passages dans les cages, de respecter ce calendrier d’un genre nouveau. Car Avril est le mois que nous attendons tous fébrilement, celui de l’enthousiasme renouvelé, des comptes bancaires débités par MLB.tv, des premiers highlights qu’on s’échange sur les réseaux sociaux, des fantasy leagues qui reprennent et des championnats qui débutent enfin ! Cette année, les Patriots engagent 3 équipes senior et une en junior. Petit tour d’horizon de ce début de saison.


Gros nuages au dessus de Pershing.

J’y étais pas mais j’en ai entendu parler

C’est à l’élite régionale qu’est revenue l’honneur d’ouvrir la saison francilienne. Comme l’a brillamment narré coach Jean-Fred, c’est par un bon vieux derby parisien qu’on a entamé victorieusement la saison de R1.

Si des feuilles signées par les coaches et les arbitres attestent qu’une rencontre face à Sénart 3 a bien eu lieu, à l’instar de la bataille d’Alésia pour les vétérans gaulois qu’on croise dans les aventures d’Astérix, il semblerait que le souvenir de celle-ci ait été mystérieusement refoulée au plus profond de notre inconscient collectif. Par pudeur, nous n’en parlerons pas davantage.

Comme aiment le rappeler les journalistes télé au moment de combler un trou à l’antenne, les grandes équipes ne meurent jamais. Aussi, malgré la correction reçue, les Patriots sont repartis de l’avant, évacuant leur frustration à grands coups de bâtons, expédiant à 3 reprises la balle au-delà des clôtures cergyssoises. Preuve que le caractère ne manque pas en P1 : le final haletant contre Gif. Redoutables d’opportunisme en attaque, les Gothics laissent filer l’exploit sur une ultime action que les archives de notre sport désigneront sous le nom de code The Souricière. Tout comme les contes de fée commencent par “il était une fois,” les plus belles histoires de baseball commencent toutes par “dernière manche, 2 retraits.” Ce qu’il s’est passé ensuite, il est préférable de ne pas le figer à l’écrit mais de laisser la légende se transmettre à l’oral, de génération de Patriots en génération de Patriots. Demandez au Président de vous le raconter, il était là, il a tout vu … et de près !

Et n’oublions pas d’avoir une pensée respectueuse pour le scoreur de ce match.

L'équipe 1 en marche.

J’y étais et je regrette pas

Après une pré-saison préparée avec minutie et ponctuée de nombreuses bonnes rencontres amicales, l’équipe 2 était fin prête à relever le défi qui l’attend cette saison : la montée en R2. Ni plus, ni moins. Pari tenu jusque-là : c’est le sans faute pour coach Fred et ses troupes. Si la P2 a facilement dominé les deux premières rencontres contre des adversaires peu dangereux, la 3è journée face à Sénart 5, bonne équipe emmenée par un lanceur d’expérience qui a connu le plus haut niveau national, a permis aux Patriots de faire la démonstration de leur solidité.

Un lanceur prestigieux qui descend en R3, un souvenir amer pour l’équipe 3. Tirant de l’arrière d’un point mais avec des coureurs sur base, les frappeurs de la P3 ont une occasion en or de reprendre l’avantage lors de la dernière manche. C’est à ce moment que l’adversaire met sur le monticule un closer qui aurait muselé plus d’un joueur de Nationale. La loi du sport amateur est dure mais c’est la loi !
Les semaines se suivent mais ne ressemblent pas pour la P3 puisque dès le match d’après, les joueurs emmenés par les 4 mousquetaires que sont JP, Laurent, Julien et Adrien prennent leur revanche sur le sort en triomphant d’un point contre Sénart 6.
Leur dernier match en date a été plus délicat : sous la pluie et la grêle, les Patriots trébuchent contre l’équipe 2 des Pharaons. L’apprentissage se poursuit.

Panoramique P2

Mineurs Ligue

Après un hiatus de presque 10 ans, une équipe Junior aux couleurs des Pats est de nouveau engagée en championnat et ce pour la plus grande satisfaction du Comité Directeur. Les efforts pour relancer la section Jeunes paient petit à petit.
Dans une compétition qui ne compte que 4 clubs inscrits, nos 18U font figure de Petits Poucets tant la concurrence est habituée des joutes entre jeunes. Les premiers résultats ont confirmé l’écart de niveau. Mais nous savons tous que le baseball est ingrat avec les débutants et que la passion finit par faire oublier le découragement des pires défaites.
Il reste encore les deux tiers de la saison pour faire mieux. Go Pats !

Nos Juniors

Disabled List

A l’infirmerie bientôt plus de joueurs que sur le terrain ! Voici une liste non-exhaustive des petits bobos et gros pépins qui ont frappé nos rosters :

  • Cédric s’est cassé le pouce ce dimanche 25 avril. La suite de sa saison est malheureusement compromise.
  • Théo souffre d’un petit arrachement osseux sur la 2eme phalange. Plusieurs semaines d’absence sont à déplorer pour lui
  • Alex est out pour tout le printemps pour cause de main fracturée
  • Gaétan est toujours handicapé par une fâcheuse hernie discale.
  • La tendinite de Laurent l’empêche toujours d’entrer sur le terrain mais pas de remplir les lineups de son équipe
  • Maxime est malheureusement toujours gêné par le pouce de son pied.

Et la liste n’est pas close : Jacques, Momo et Will sont aussi arrêtés pour le moment.

Vidéastes : à vous de jouer !

Le concours de pocket film a débuté. Vous avez jusqu’au 14 juillet pour envoyer vos oeuvres dans l’une des trois catégories proposées. Plein de lots à gagner ! Tous les renseignements utiles sont ici

No comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *