Les minimes 2017 des Patriots.

La naissance de grands

avril 13, 2017
Frederyk Blot

Le week-end dernier se tenait à Meaux le premier match de la saison 2017 catégorie 12U.
1 plateau, 3 équipes, dont 9 petits Patriots qui avaient à cœur de venir montrer à leurs parents, à leurs coachs et au reste du monde les effets de leurs entraînements intensifs.

Début difficile

Ce samedi a été une grande première, à un très grand nombre de niveaux.
Grande première pour les joueurs, déjà, qui, pour la plupart, sont des débutants inscrits cette année. Pour Marie également (que nous remercions chaleureusement), venue assister le coach dont les mains étaient très prises par pas mal de considérations sportives et administratives. Pour le coach qui, après les avoir entraînés pendant près d’un an et demi, les emmenait pour la première fois à un match de championnat. Et pour les parents, venus en nombre soutenir et crier le nom de leur progéniture comme tout bon supporter qui se respecte.

Evidemment, comme toute première, il y a eu quelques ajustements à faire. Logistiques déjà… Rdv à 13h pour un playball à 14h et Marie qui commence l’échauffement avec les présents qui, à ce moment-là (il était alors 13h20), n’étaient que 5. On ne jette pas la pierre ; Meaux, c’est loin, c’est compliqué, le stade est très loin de la gare, mais on pouvait voir à cet instant de grosses gouttes de sueur perler sur les tempes de coach Frédéryk, déjà en train d’imaginer le pire : le forfait, les pénalités, l’incapacité à faire un lineup correct dans les temps et tutti quanti.

Mais quelques minutes après, le soulagement… Sûrement l’arrivée récente du dernier train et le reste de l’effectif qui débarque.  » Allez les retardataires ! Go, à l’échauffement ! On gèrera tout le reste après ! « . Coach Frédéryk fait le lineup, court derrière les officiels pour leur donner les papiers ; pendant ce temps, Marie gère les maillots, les casquettes, le matériel… C’est la course, tel numéro est déjà pris, zut, on n’en a plus, jusqu’au moment où arrive le coach de Meaux :  » Salut, les Patriots. On vous laisse le terrain ; playball dans 15 minutes.  »

Allez, c'est du sérieux maintenant !!! On se prépare les gars !"

Allez, c’est du sérieux maintenant !!! On se prépare, les gars !

Comme disent les jeunes, YOLO, tout le monde sur le terrain et préparation ; on verra le reste plus tard. Le plus important, maintenant, c’est de faire des balles. Pas le temps de faire des jeux compliqués : relance en 1 et relance en 2, avec des balles frappées pour chaque joueur en place, pendant que notre batterie faisait quelques lancers d’entraînement. Pas de grosse erreur pendant cette préparation et pour tout le monde, l’espoir est là…  » Balles dehors !!!  »

L’entrée dans l’arène

Derniers lancers d’échauffement et playball du premier match. C’est parti !

A croire que nos petits Patriots sont des diesels, le démarrage est difficile. A ce moment-là, notre lanceur du jour, Marin, ne trouve pas encore bien la zone et la défense, pas forcément très en place déjà, encaisse rapidement un premier point. Mais très vite, les repères sont pris. Marin obtient ses premiers strikeouts et la défense, solide, à l’image d’Alban, en première base, qui rattrape ses balles et fait les outs, n’encaissera pas d’autre point. Le démarrage est difficile aussi en attaque ; nous ne marquerons pas de point à cette première manche. Difficulté de lecture de zone, pression du premier match, personne ne sait vraiment pourquoi, mais rien ne rentre.

Ca frappe chez les Patriots, quelque soit l'âge !

Ça frappe chez les Patriots, quel que soit l’âge !

En revanche, quand ils sont partis, ils sont partis. Aucun point marqué contre nous sur notre demi-manche suivante en défense. Marin continue à faire des strikeouts et la défense, avec nos jumeaux en charnière, fait ses éliminations sur jeux simples en 1. On n’oublie pas nos champs, Kengo, Hippolyte et Amaël qui, à défaut d’avoir fait des éliminations directes, ont su ramener la balle correctement pour bloquer les coureurs et limiter les velléités de ceux qui voulaient des extra bases, voire des points rapides.

Et c’est valable en attaque aussi ! Car on revient au score et on passe devant en 2e manche : 2-1. Ça a tapé, ça a couru, ça a volé, ça a même slidé. Paul, notre catcher, rentre un magnifique point en slidant au marbre face au catcher adverse qui avait récupéré la balle. L’espoir est là, la victoire est possible.  » Les gars !!! S’il y a 0 point qui rentre à notre prochaine manche de défense, on gagne !!! ON GAGNE !!! « . Et malheureusement, malgré la motivation, la rage et l’envie, la pression qui monte, l’objectif trop près, la peur de gagner, nous encaissons 1 point en 3e manche. Malheureusement, nous ne pourrons pas jouer notre manche en attaque pour cause de temps (ce qui est très discutable niveau équité) et nous finissons à 2-2, la tête très haute.

GO !! GO !! GO !!! Ce sont des voleurs chez les Patriots, et ils tentent même le marbre !

GO !! GO !! GO !!! Ce sont des voleurs chez les Patriots, et ils tentent même le marbre !

 

Jusqu’au bout

Le 2e match s’avèrera plus compliqué. Déjà à cause de l’absence de pause, face à des joueurs qui venaient d’arriver, et à priori plus expérimentés que l’équipe précédente. Le cumul de fatigue s’est senti. Coté coaching, il fallait laisser notre Ace se reposer un peu et Tom et Gabriel se sont tentés au lancer. Dur d’improviser à cette position et la plupart des balles ont finalement été tossées. Face à des batteurs qui frappaient, c’était très difficile à bloquer et on doit arrêter la manche après la limite de 5 points encaissés.

Néanmoins, l’espoir ne s’envole pas pour autant, car le lanceur d’en face avait la zone et nos jeunes Patriots ne se sont pas laisser faire. Ils cognent, ils cognent bien, ils volent et on remonte 4-5 en fin de première manche. Donc, l’espoir se maintient, tout est encore possible… Mais l’Histoire se répètera exactement de la même manière en 2e manche. 4-5 également, qui nous amène à une défaite 8-10 qui, honnêtement, est un résultat plus qu’honorable face à une équipe plus expérimentée et qui, en plus, ne venait pas de jouer plus de 1h15.

C'est ça les gars !!!! On fait rentrer du point !!!!

C’est ça, les gars !!!! On fait rentrer du point !!!!

En tout cas, cette journée a été riche à tous points de vue. Des hauts, des bas, des milieux, mais surtout une ambiance superbe (et on remercie Meaux pour l’accueil et l’organisation de la journée) sur le terrain et autour du terrain et un temps magnifique ; donc, au final, que demander de mieux pour une magnifique journée de baseball… Mais surtout, quand on voit ce qui a été accompli par cette équipe si jeune, si peu expérimentée, jouant seulement leur premier match, je peux vous dire qu’il n’en faut pas beaucoup plus à leur coach pour les imaginer au sommet dans très peu de temps 🙂

PATRIOOOTTTSSS !!!! HOOOTTTT !!! HOOOTTTT !!! HOOOOTTTT !!!!

PATRIOOOOOOTS !!!! HOOOTTTT !!! HOOOTTTT !!! HOOOOTTTT !!!!

2 Comments. Leave new

La
Naissance d une équipe!

Répondre

EDIT :

Suite à la discussion avec la commission, et compte tenu du fait que nous avons pas joué notre manche d’attaque avant l’arrêt du match, il a été décidé que le score retenu était celui de la dernière manche où les 2 équipes ont joué en attaque. C’était la 2e manche… nous menions 2-1… NOUS AVONS DONC GAGNE LE PREMIER MATCH !!!!!!!!!! Bravo à tous !!!

Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *