T.I.P 2015

Seconde étape de la tournée de tournois entreprise en 2015 par l’équipe de softball mixte : le Tournoi International de Paris, 15è édition. Le T.I.P, comme on dit couramment, est un événement omnisport majeur organisé par les bénévoles de la Fédération Sportive Gaie et Lesbienne. A l’heure où les légataires idéologiques de Paul Déroulède frôlent dangereusement le sommet des sondages et des scrutins, il était salutaire de voir un tout autre genre de Patriots répondre à l’invitation de nos amis du BK Paris afin de participer à la lutte contre les discriminations dans le sport.

Près de deux mois après les succès obtenus à Noisy, les Pats entendaient rester sur leur lancée. Malheureusement, malgré une entame sur les chapeaux de roue, le rêve d’un doublé s’est envolé, la faute en particulier à des Teddy Bears plus Goliaths que peluches qui ont conduit leur équipe au titre à grands coups de battes par-delà les clôtures de Mortemart. Mais aucune honte à être battu par plus fort que soi, surtout quand on a donné le meilleur de soi, comme ce fut le cas !

Béré at bat !

Béré at bat !

Y’a du soleil et des sodas

Mortemart, Samedi 23 mai, il est 9h30 quand débute, sous une grisaille qui commence déjà à se disperser, le match d’ouverture opposant les régionaux de l’étape : le BK Paris et les Patriots. L’effectif patriotique est quasi pléthorique : 17 joueurs dont 7 féminines sont présents pour l’événement. Mais cette fois-ci, il faudra faire sans Zack, le M.V.P. du tournoi de Noisy. Qu’importe ! Certes, les gants ne sont pas tous parfaitement réveillés et la défense en est un peu brouillonne, mais les Patriots prennent rapidement les devants et s’acheminent vers une facile première victoire.

Puis, les Teddy Bears de Cergy font leur arrivée à Vincennes avec un effectif insuffisant qui sera provisoirement complété par plusieurs volontaires venus des deux autres camps. Comme on le verra, les renforts cergyssois viendront plus tard. En attendant, ce sont les Patriots qui prennent le dessus ; à mi-parcours, ils sont invaincus et rêvent déjà à un nouveau trophée.

Pendant que Black Knights et Teddy Bears se mesurent au cours du troisième match, les Patriots prennent une pause déjeuner amplement méritée. Le soleil est alors à son zénith et les premières rougeurs apparaissent sur les peaux les plus fragiles. Tandis que les tubes de crème solaire passent de main en main, les canettes de soda vides s’entassent dans les poubelles de la buvette.

Jen au pitch.

Jen au pitch.

Furieux de la route

De retour sur le terrain face aux BK, les Patriots semblent quelque peu amoindris par la digestion. Le score est plus serré mais l’essentiel est là : une troisième victoire en autant de matches et une qualification pour la finale assurée. Sans enjeu, le match retour contre Cergy sera pourtant celui qui marquera le plus les esprits. Pour des raisons qui appartiennent moins à la rubrique des sports qu’à celle des faits divers.

Jusque-là calme et paisible, la plaine de Mortemart est subitement asphyxiée par le nuage de poussière que soulève un “bolide” qui, en zigzaguant de façon suspecte, lacère les terrains de foot stabilisés tout en se dirigeant vers Mortemart Softball. Le véhicule de marque suédoise, visiblement plus apte à passer avec succès les fossés que le contrôle technique, s’immobilise juste derrière le dugout occupé par les Patriots. Craignant pour la sécurité de leurs bambins, des mères de famille furieuses accourent pour réprimander le chauffard. Coaches et organisateurs viennent à sa rencontre mais le dialogue avec cet inattendu spectateur est passablement parasité par le heavy metal old school que crache à volume maximal ses haut-parleurs enroués.

Visiblement sous l’emprise d’un puissant stupéfiant, le conducteur fulmine contre la jeunesse, celle devenue trop docile pour se rebeller mais aussi et surtout la sienne, disparue depuis un bon moment maintenant. Manifestant une forte envie d’en découdre avec le reste du monde, il inquiète par ses débordements qui reportent la reprise du match en cours. L’incident ne sera définitivement clos que lorsque l’intrus sera maîtrisé par la maréchaussée.

Mad Max Morbihannais.

Mad Max Morbihannais.

Médaillés d’argent

Enfin au complet, les Teddy Bears offrent un tout autre visage qu’au match aller. Déjà en avance au score avant cette tumultueuse interruption, les joueurs et joueuses du Val d’Oise prennent définitivement l’ascendant grâce à deux homeruns, frappés coup sur coup. Un sérieux avertissement avant la finale. Les Patriots l’ont compris : c’est loin d’être gagné d’avance.
Plus tard, dans le dernier match des poules, le BK sauve l’honneur en s’imposant contre Cergy. Place à la finale. Celle-ci bascule rapidement dans le camps cergyssois. Les Patriots alignent tout naturellement l’équipe-type du jour mais, malgré un travail toute en intelligence de la batterie, les parisiens sont vite débordés par les puissants bâtons de Cergy. Notre bourreau du jour se prénomme Kévin, vous le reconnaîtrez à son numéro 21 et à son sourire qu’il arbore en toutes circonstances. Il nous en a fait voir de toutes les couleurs mais on se consolera en sachant qu’au moins une fois, sur une troisième prise, on l’a fait swinger dans le vent.
Cergy, tenant du titre, conserve son bien. Bravo à Marvin, Bridget et à tous les autres !

Cotillons et célébrations.

Cotillons et célébrations.

Il faut le savoir

[us_testimonial author=”Cathie #4″]

Catcher, c’est trop fatass !

[/us_testimonial][us_separator type=”invisible” icon=”star”]

La suite

Le prochain rendez-vous pour le softball c’est bien entendu notre tournoi maison qui aura lieu les 11 et 12 juillet prochains. Attention, ce n’est pas un événement commun, c’est du jamais vu en France ! C’est un tournoi qui combine nos deux sports, baseball et softball. Plus de renseignements à venir sous peu. En attendant, vous pouvez suivre l’événement sur nos réseaux sociaux : Les Patriots s’emmêlent.

Photo de groupe : BK, Patriots et Cergy réunis.

Photo de groupe : BK, Patriots et Teddy Bears de Cergy réunis.

Crédits photo

Merci à Nico du BK de nous permettre d’utiliser ses très jolies photos. Vous pouvez visionner l’album de la finale.

EDIT (8 juin 2015) : Deux semaines après les incidents, le fameux agitateur dont nous nous sommes moqués plus haut a appelé et les dirigeants du B.K. et ceux des Patriots pour présenter ses excuses. La prochaine fois, on compte sur lui pour être un spectateur moins dissipé. 🙂

2 Comments. Leave new

Patriots Paris – Les Patriots à la plage
9 septembre 2015 14 h 06 min

[…] match : les retrouvailles avec nos amis de Cergy. L’occasion de prendre une revanche sur la finale du T.I.P. ? Les revanchards déchantent bien vite car les Teddy Bears prennent les devants très tôt dans la […]

Répondre
Patriots de Paris – Club de Baseball et Softball – Les Patriots à la plage
28 septembre 2015 11 h 01 min

[…] match : les retrouvailles avec nos amis de Cergy. L’occasion de prendre une revanche sur la finale du T.I.P. ? Les revanchards déchantent bien vite car les Teddy Bears prennent les devants très tôt dans la […]

Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *